Crise libyenne : un dialogue d’une haute importance démarre, ce lundi, en Tunisie

La crise libyenne sera au cœur du dialogue politique libyen qui débutera, à compter de ce lundi 9 novembre 2020, en Tunisie. Le coup d’envoi de cet évènement de la plus grande importance dans la région sera donné par le président tunisien de la République, Kaïs Saïed, à Gammarth (Banlieue Nord de Tunis). L’objectif est clair : trouver un terrain d’entente entre les différentes parties prenantes au conflit afin de parvenir à trouver des solutions politiques et pacifiques pour résoudre la crise.

Il s’agit, dans ce contexte, de former un gouvernement unifié et consensuel dont la mission sera de conduire la période transitoire. Ce dernier devra rester au pouvoir, et ce jusqu’à l’organisation des élections législatives et présidentielle. A titre de rappel, un cessez-le-feu a été conclu entre les différentes parties libyennes le 24 octobre 2020. C’était dans l’optique d’un accord qualifié « d’historique » par les Nations Unies, et conclu à Genève sous l’égide de la même organisation internationale.

Bien qu’il s’agissait d’un pas plutôt modeste selon les observateurs, le cessez-le-feu d’octobre 2020 a permis de desserrer l’étau autour de la Libye. Le pays, comme nous le savons, est plongé dans une sanglante guerre civile depuis la chute de l’ancien leader libyen, Mouammar Kadhafi, en 2011. L’enjeu du dialogue qui va débuter en Tunisie est de taille. L’issue sera-t-elle concluante ?

Laissez un commentaire