États-Unis : Donald Trump digère (très) mal sa défaite face à Joe Biden !

C’était prévisible : le président sortant des États-Unis, Donald Trump, a beaucoup de mal à digérer sa défaite à l’élection présidentielle face au démocrate Joe Biden. C’est dans un tweet que le milliardaire a exprimé son amertume, revenant, implicitement, sur les présumés complots dont il fait l’objet, et qui seraient initiés, selon lui, par « les médias et Joe Biden ».

« Nous savons tous pourquoi Joe Biden se précipite pour se présenter faussement en vainqueur et pourquoi ses alliés dans les médias tentent avec autant d’efforts de l’aider », a-t-il écrit sur son compte Twitter dans la soirée du samedi 7 novembre 2020. Pas seulement : le président sortant affirme que les démocrates et les médias veulent tout simplement éviter « que la vérité n’éclate ». « Le constat simple est que cette élection est loin d’être terminée », a-t-il encore ajouté.

Dans tous les cas, le milliardaire est encore président des États-Unis, et ce pour 75 jours supplémentaires. Qui sait quel genre d’agissements dont Donald Trump serait capable compte tenu de son tempérament particulier. Des recours seront déposés par le camp républicain pour contester les résultats de l’élection – chose promise, chose faite ! -. Dans ce contexte, les États devront respecter le « safe harbor period » . Il s’agit d’une période de 5 semaines durant laquelle ils vont devoir résoudre les litiges judiciaires et les recours déposés.

C’est le mardi 8 décembre 2020 que ce délai va prendre fin. Ainsi, chaque État, d’ici là, doit transmettre les résultats finaux au Collège électoral qui est composé de 538 Grands Électeurs. Une fois chose faite, ces derniers vont alors désigner, officiellement, le vainqueur de l’élection présidentielle le 14 décembre 2020. Ensuite, ce sera au tour du Congrès de jouer son rôle en annonçant, le 6 janvier 2021, le nom du nouveau président des États-Unis. Enfin, la cérémonie d’investiture aura lieu le 20 janvier 2021.

Retrouvez les résultats de l’élection présidentielle américaine État par État via ce lien. 

Laissez un commentaire